La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Retour à la page "Tourisme" ICI

Comment découvrir la région autrement ?

La Loire à vélo.

Le Val de Loire comble les amoureux de nature et de culture. Ce qui lui vaut d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Tout est fait pour préserver, valoriser et animer ce territoire.

Comment, mieux qu’à vélo, s’imprégner des richesses naturelles et culturelles du paysage ligérien?

La Loire à Vélo, c’est à la fois un parcours unique déjà très emprunté et un itinéraire accessible qui favorise et facilite les séjours à vélo.

Parcours complet (cliquez pour agrandir la carte)Parcours complet (cliquez pour agrandir la carte)Cet itinéraire cyclable forme l’une des plus belles véloroutes de France. « La Loire à Vélo »,  c’est une traversée de 800 kms de « croisière en roue libre » (en 2012), au cœur de :

  • 2 régions (Centre et Pays de la Loire),
  • 6 départements (le Cher, le Loiret, le Loir-et-Cher, l’Indre-et-Loire, le Maine-et-Loire, la Loire-Atlantique)
  • et 6 agglomérations (Orléans, Blois, Tours, Saumur, Angers, Nantes)

Le parcours alterne entre routes à faible circulation (37%), voies vertes (27%), routes sans transit (24%), pistes et bandes cyclables (12%). Les 2/3 de l’itinéraire longent la Loire. 300 aires d’arrêt sont destinées à accueillir les touristes à vélo.

L’idée de cet itinéraire interrégional prend sa source en 1995 avec les régions Centre et Pays de la Loire. Ce gigantesque projet nécessite 52 millions d’euros pour aménager et signaliser l’ensemble de l’itinéraire.

« La Loire à Vélo »  représente l’un des plus gros potentiels de fréquentation des véloroutes françaises. Plus de 800 000 cyclistes empruntent La Loire à Vélo chaque année !

Elle attire de nombreux touristes, dont 1/3 d’étrangers ; en tête les européens (Néerlandais, Allemands, Belges, Britanniques…) mais aussi les touristes de pays plus lointains (Américains, Canadiens, Australiens…).

Même les Japonais s’y mettent !

Le parcours "Loire à Vélo" en région centreLe parcours "Loire à Vélo" en région centre

La Loire à vélo, c'est une autre façon de découvrir les châteaux de la Loire.


Le 22ème Festival International des Jardins :

« Jardins des sensations » du 24 avril – 20 octobre 2013

Affiche du festivalAffiche du festival« L'organe des sens est donc un immense clavier, sur lequel l'objet extérieur exécute tout d'un coup son accord aux mille notes, provoquant ainsi, dans un ordre déterminé et en un seul moment, une énorme multitude de sensations élémentaires correspondant à tous les points intéressés du centre sensoriel. » Henri Bergson(1)

Réduction du monde, le jardin se marche, se sent, s’écoute, se goûte, se voit, se touche ; l’air y circule au gré du souffle du vent, l’ombre et la lumière y alternent, le froid et le chaud, le lisse et le rugueux, le liquide et le solide, le plat et l’escarpé, le mouvement et l’assoupissement, les cris et les chuchotements s’y succèdent à l’unisson des sens et des sensations. Le corps y exulte en une kinesthésie faisant appel à une expérience physique et spirituelle du monde. « Rien dans notre intelligence qui ne soit passé par nos sens » proclamait Aristote. « Rien dans nos jardins qui ne soit passé par nos sens » voudrions-nous démontrer et donner à voir, à sentir,… Il ne s’agira pas seulement d’invoquer les synesthésies baudelairiennes où « Les parfums les couleurs et les sons se répondent(2) », mais de provoquer une immersion totale dans une magie émotionnelle jouant sur tous les tableaux en même temps.

Chaumont-sur-LoireChaumont-sur-Loire

L’homme d’aujourd’hui, sans cesse plongé dans le minéral et le virtuel, aspire de plus en plus à un état d’euphorie, d’harmonie unique où se mêlent toutes les sensations. Jardiner le corps et l’esprit, c’est aller vers soi, en tous sens.

Tressant un réseau de sensations, les jardins mêleront l’illusion et le trouble à l’expérience multiple du corps en éveil. Ainsi certaines fleurs extraordinaires ont-elles des parfums d’aliments ou d’épices et diffusent-elles un goût de sucre, de miel ou de vanille. Certaines feuilles peuvent elles aussi nous surprendre et nous offrir un goût de fraise ou de chocolat, avoir la douceur du velours …

Saveurs, flaveurs, fragrances mêlées … et voilà vos sens perdus, subjugués, envoûtés en un jardin, dont les matières, les textures et les végétaux se caressent de l'œil et de la main, où les sons, les murmures et les musiques ensorcèlent les âmes. Voilà qu’étonnamment le parfum nous plonge dans le goût, la pulpe de nos doigts nous trompe et nous étonne et nos sens nous entraînent dans une magie que nous n’aurions pas imaginée.

Cette année, le jury 2013 est placé sous la présidence de Bernard Pivot

(1) Henri Bergson - "Matière et Mémoire"
(2) Charles Baudelaire – Correspondances in "Les Fleurs du mal"


L'observatoire Loire

Depuis 1992, l’Observatoire Loire, association d’éducation à l’environnement, privilégie l’apport de connaissance, à travers des interventions de terrain pour une sensibilisation au milieu ligérien.

Sa devise: Comprendre pour mieux préserver.

L’Observatoire Loire est agréé par les Ministères de l’Écologie et de la Jeunesse et des Sports, référencé par l’Éducation Nationale, inscrit au Référentiel régional de Qualité de l’Éducation à l’Environnement en Région Centre et acteur relais de la Mission Loire - Patrimoine Mondial.

L’association propose de découvrir ses expositions liées à l’histoire et à la vie du fleuve par le biais de Journées organisées dans les communes d’Agglopolys (printemps et autonome) au cours desquelles sont présentées dans un espace de 100 m2, les expositions et divers outils de sensibilisation. Des séances d’informations sont réservées aux jeunes des écoles et centres de loisirs tandis que les soirées et week-ends sont ouverts au public. Les dates seront inscrites dans la page actualités du site.

La Loire au fil de l'eauLa Loire au fil de l'eauElle propose également pour les périodes de mars à octobre pour les groupes (Comités d’Entreprise, Scolaires, Centres de Loisirs...) et de mai à septembre pour les individuels, plusieurs formules pour naviguer au fil du fleuve pour une sensibilisation au patrimoine
naturel et culturel ligérien autour d’un échange convivial au
cœur de la ville de Blois, en pleine nature :
- Balade 1h
- Balade nature : 1h30
- Balade à thèmes : 1h30 (contée, poésie, ...)
- Balade au crépuscule : 2h
- Balade multi-activités : bateau, vélo, canoë (1/2 journée ou une journée)

LogoLogo

Renseignements :
Tél : 02 54 56 09 24 - Port . : 06 43 63 01 64
Fax : 02 54 56 80 07
Mail: info@observatoireloire.fr
Site: www.observatoireloire.fr


La Sologne

Le blason de la SologneLe blason de la SologneLa Sologne est une région naturelle située en Région Centre. Elle s'étend au sud de la Loire sur les anciennes provinces de l'Orléanais, du Berry et du Blésois.

La région englobe une partie des actuels départements du Loiret et du Loir-et-Cher, ainsi qu'une petite partie du Cher et s'étend sur près de 500 000 hectares. Elle a presque toujours conservé un caractère sauvage et humide voire précaire. Son sol pauvre, argilo-sableux, tantôt humide, tantôt sec est défavorable à l'agriculture et fut également longtemps facteur d'insalubrité. La Renaissance s'accompagne d'un intérêt particulier de la bourgeoisie et de la noblesse pour son climat.

Dans cette petite période de prospérité de nombreux châteaux et résidences nobles et bourgeoises furent construits, notamment à Chambord et à Cheverny. Les guerres de religion qui suivent cette période laissent une partie des terrains rendus cultivables à l'abandon.

Un étang de SologneUn étang de SologneEssentiellement connue pour ses étangs, couvrant environ 12 000 hectares soit 2 % de son territoire, et ses forêts, notamment décrits dans l'ouvrage Raboliot de Maurice Genevoix, la Sologne possède une forte tradition de pêche et de chasse, très souvent privées. Naguère zone marécageuse, c'est Napoléon III qui ordonna son assèchement, notamment par l'implantation massive de résineux. Dans les œuvres de fiction, c'est le lieu de l'action de Thierry la Fronde (et aussi du tournage de la série).

 


 

Retour à la page "Tourisme" ICI